IAE de Clermont-Ferrand

Master 2 Comptabilité, Contrôle, Audit

Business / Accounting

Auvergne

Note globale : ★★★★ Avis certifiés

14 avis | 574 Abonnés

Avis d'anciens

Myriam Raviart

“ Several professionals ”

Avis déposé le 14/04/2013

Note globale : ★★★★

Qualité des cours ★★★★

Qualité des intervenants ★★★★

Ambiance ★★★★

Débouchés ★★★★

Qualité du réseau ★★★★

Qu'avez-vous pensé des cours ?

Tout d’abord, il faut savoir que je n’ai pas un parcours « ordinaire » et que j’ai effectué une licence MIAGE (Informatique et gestion) à Rennes avant de me réorienter vers le master Comptabilité, Contrôle, Audit de l’IAE de Clermont-Ferrand.

Mon projet professionnel n’étant pas clairement défini, le master CCA a répondu à mes attentes car les cours sont très diversifiés : comptabilité, normes IFRS, finance, trésorerie, contrôle de gestion, fiscalité, droit (notamment pénal, des contrats, des sociétés), stratégie, audit, contrôle interne, système d’informations, anglais… Néanmoins, compte tenu du nombre important de matières, certaines sont assez succinctes (comme l’anglais). 

Néanmoins, une des plus-values de cette formation est pour moi la préparation au DSCG (sur la base du volontariat) en fin de 2ème année : de nombreuses plages de cours sont aménagées en fin de journée afin de permettre aux étudiants de refaire différentes annales avec l’assistance d’un professeur.

Comment évaluez-vous la qualité des intervenants ?

Au cours de ces deux années, nous avons eu plusieurs intervenants professionnels venant notamment de l’entreprise Michelin, de l’Ecole Nationale des Impôts ainsi que des experts-comptables, commissaires aux comptes ou encore venant de plus petites entreprises (par exemple pour les cours de systèmes d’information). C’est selon moi important et indispensable afin d’avoir une vision moins floue du monde professionnel de part les nombreux exemples concrets abordés.


Est-ce que vous pensez que cette formation vous a bien préparée à votre métier actuel ?

L’énorme point positif de ce master est l’apprentissage en deuxième année, qui m’a permis de valider une année d’expérience parallèlement à mon diplôme, ce qui m’a beaucoup aidé pour trouver un premier emploi (1 à 2 mois de recherche d’emploi en moyenne sur la région parisienne).

Ces deux années (et particulièrement la dernière) ont également été ponctuées de beaucoup de travaux/projets de groupe, ce qui, avec du recul, m’a préparée à la vie professionnelle en m’apprenant à gérer différentes personnalités et attitudes de travail.

M’étant néanmoins dirigée vers le contrôle de gestion, j’aurais apprécié plus de cas pratiques et d’heures de cours dans cette matière. L’autre regret est selon moi le nombre de cours d’anglais qui n’est pas suffisant pour préparer à un métier à l’international ou lorsque la langue de travail est l’anglais (comme dans mon cas).

Finalement, à l’heure d’aujourd’hui et lors de mes différentes recherches d’emploi, je n’ai pas ressenti qu’avoir choisi ce master par rapport à un autre puisse être un avantage ou un inconvénient face aux recruteurs, mais que le plus important restait l’expérience et le caractère, l’adaptabilité, l’ouverture… C’est pourquoi il me semble capital de choisir ses stages et apprentissage avec beaucoup d’attention. Avec de l’expérience, c’est le seul point sur lequel je reviendrais dans mon parcours.