, Actuaire

“ Il s’agit d’un domaine en voie d’expansion. ”

Avis déposé le 29/10/2012

Note globale : ★★★★★

Intérêt du métier ★★★★

Diversité des missions ★★★★★

Perspectives d’évolution ★★★★

Responsabilités ★★★★★

Equilibre vie pro / privée ★★★★★

Ma carrière :J’ai étudié durant quatre ans les Mathématiques financières  au Vietnam, ou j’ai pu d’acquérir de solide base en mathématique appliqué, en statistique économique et optimisation. J’ai effectué un stage de six mois dans une banque au Vietnam durant lequel j’ai pu développer mes connaissances et notamment celle du marché de la bourse. J’ai poursuivi mes études dans le domaine de la gestion du risque financier.

Mon métier :Bien qu’on retrouve une moindre proportion d’actuaires spécialisés dans ce domaine comparativement à ceux cités précédemment, il s’agit d’un domaine en voie d’expansion. Des actuaires aux compétences quantitatives solides évoluent dans une sphère d’activité où leurs aptitudes à l’évaluation du risque s’appliquent dans le contexte de la finance et de l’évaluation des produits financiers plus sophistiqués. Ces actuaires travaillent donc plus du côté de l’actif que du passif, par opposition à l’évaluation des engagements des programmes de sécurité financière.µ

Attraits du métier :Assurance de personnes (individuelle et collective), assurance I.A.R.D., régimes de retraite, sécurité sociale et régimes généraux, risques financiers et divers (réassurance, universités, etc.).

Points négatifs :Certains actuaires s’impliquent à la fois dans les domaines de l’actif et du passif par la nature des mandats qui leurs sont confiés (appariement et immunisation pour société d’assurance ou régimes de retraite). D’autres se spécialisent dans le risque de crédit ou en viennent à travailler exclusivement dans le domaine des placements.

Conseil à donner aux candidats intéressés par ce type de carrière :Autonome, rigoureux, responsable, organiser, dynamique et l'amour pour les mathématiques.