, Actuaire

“ C’est un métier à forte valeur ajoutée, où la technicité et le savoir-faire sont autant d’atouts qui permettent l’épanouissement. ”

Avis déposé le 29/07/2013

Note globale : ★★★★

Intérêt du métier ★★★★★

Diversité des missions ★★★★★

Perspectives d’évolution ★★★★★

Responsabilités ★★★★

Equilibre vie pro / privée ★★★★★

Ma carrière :Je suis Consultant en Actuariat chez Deloitte&Touche depuis à peu près 2 ans maintenant, J’ai par ailleurs travaillé pendant un an chez Axa assurances comme chargé des études actuarielles non-vie sur le périmètre Auto principalement.

Ma formation :Je suis titulaire d’un diplôme étatique d’ingénierie d’état en Actuariat et en finance de l’institut national de statistiques et d’économie appliquée de Rabat.

Mon métier :Un actuaire est avant tout un gestionnaire de risque, notre profil est généralement lié aux seuls métiers de l’assurance, ce qui est injuste vis-à-vis d’une formation qui propose beaucoup d’autre débouchées.  Comme se plaisait à répéter un de mes professeurs : « pour être un bon actuaire, il faut d’abord être un bon financier », nombreux sont les actuaires qui travaillent comme gestionnaires de portefeuilles d’actifs dans de prestigieuses salles de marchés, gestionnaire ALM, Cadre RH,etc….

La dimension mathématique est très présente dans tous les aspects de notre formation : pouvoir quantifier le risque, dégagé des indicateurs exhaustifs et pertinents, nous permet (dans le cadre de l’assurance par exemple) d’éviter les pertes et de garantir la solvabilité de l’entreprise vis-à-vis des clients.

L’aspect commerciale et statistique est aussi une composante primordiale de notre corps de métier, puisque nous sommes en charge de tout ce qui est tarification de produit d’assurance.

Attraits du métier :C’est un métier à forte valeur ajoutée, où la technicité et le savoir-faire sont autant d’atouts qui permettent l’épanouissement. En tant que consultant en actuariat – et là je parle de ma propre expérience- vous serez amenés à traiter de problèmes complexes et à proposer des solutions innovantes et pratiques. Le continuel challenge et les mutations continuelles des sciences actuarielles fait aussi que c’est un métier loin d’être ennuyeux.

Points négatifs :Pas de points négatifs à relever.

Qualités requises :Principalement, un esprit ouvert, et un bon sens des priorités. Des qualités en programmation et une bonne connaissance des outils de gestion de base de données sont aussi atouts des plus indéniables.

Conseil aux candidats intéressés par ce type de carrière :Tout simplement, de ne pas s’arrêter au titre d’actuaire ou de se confiner dans un rôle ou un autre mais de chercher à travers leurs formation, le domaine qui leur sied le mieux : Conseil, RH, Risk management,…